Les Jeux Olympiques 2016 se rapprochent de plus en plus et comme ici on parle tennis on va évidemment aborder cet événement sous l’angle tennistique. Et autant vous le dire tout de suite les J.O et le tennis ce n’est pas vraiment une grande histoire d’amour, ce n’est que le début d’un flirt entre les 2. En effet, le tennis (simple messieurs d’abord) était bien présent aux premiers Jeux Olympiques modernes en 1896 puis disparaît après 1924. Il reviendra seulement officiellement en 1984 et sera considéré comme discipline olympique à part entière en 1988. Depuis, à chaque édition, les mêmes interrogations reviennent : le tennis est-il vraiment fait pour les Jeux Olympiques ?

tennis-jeux-olympiques-court-rio

Le court central de Rio construit spécialement pour l’occasion

Ces interrogations naissent de cet historique compliqué entre ce sport et les J.O mais aussi de la considération même des joueurs pour cette compétition. Beaucoup ne voient aucun intérêt à gagner une médaille olympique en tennis, même les plus grands. Encore en 2016 plusieurs joueurs déclarent forfait pour la compétition comme l’autrichien Dominic Thiem ou le letton Ernests Gulbis car les J.O n’offrent ni d’argent ni de points ATP.

D’autres encore prétextent le virus Zika pour ne pas se rendre à Rio (Tomas Berdych, Milos Raonic, Simona Halep). Heureusement depuis 2 ou 3 éditions, on semble voir des joueurs se passionner pour les J.O et ce grâce aux grands de ce sport ayant démontré toute leur passion olympique durant le tournoi. En 2008 et 2012 on a vu notamment Rafael Nadal, Andy Murray ou Serena Williams émus par leur victoire dorée.

andy murray et serena williams et leur médaille d'or

Serena Williams et Andy Murray brandissent fièrement leur médaille d’or lors des J.O 2012

Quant aux autres cadors comme Roger Federer et Novak Djokovic ils ont aussi exprimés leur volonté de compléter leur palmarès d’une médaille d’or. Tous les 2 n’ayant remporté « seulement » qu’une médaille d’argent (Federer) et une médaille de bronze (Djokovic). Mais justement il est bien là le problème, la médaille d’or olympique au tennis restera toujours un moyen de compléter un palmarès et pas de le constituer. Le titre olympique au tennis ne sera jamais LA récompense ultime, celle qu’il faut à tout prix comme dans d’autres sports. Si vous demandez à n’importe quel joueur s’il préfère gagner un grand chelem ou une médaille d’or sa réponse sera très certainement un Grand Chelem, car c’est ça le but du tennis c’est de gagner des grands chelems pas des médailles olympiques. En ce sens, le tennis ne sera jamais complètement olympique dans les mentalités.

Message à tous ces joueurs qui ont du mal à se passionner pour les J.O : arrêtez d’être égoïste, arrêtez de pensez à votre argent, vos points de classement, arrêtez d’avoir une vision si étriquée du tennis. Les Jeux Olympiques c’est tout simplement le plus grand événement de la planète. Rien n’est plus regardé que les Jeux, rien ne rassemble plus que les Jeux. Pourquoi refuser de prendre part au plus grand événement qui puisse exister quand votre sport vous offre cette opportunité ? Peu importe la dimension que les J.O ont dans le tennis, ce qui compte c’est le palmarès de votre pays, pas le vôtre. Alors oubliez, une fois tous les 4 ans votre individualité, et si vous avez la possibilité de gratifiez votre nation d’une médaille de plus, faites le.

Voilà, vive les Jeux Olympiques, vive le sport !

serena-williams-crip-walking-dancing-tennis-olympics-2012-13559663530

 

Comments are closed