A New-York c’est le jackpot pour Angelique Kerber qui remporte son 2ème Grand Chelem en battant la jeune tchèque Karolina Pliskova, 6-3 / 4-6 / 6-4. Mais ce n’est pas tout, Kerber par la même occasion détrône Serena Williams de sa place de n.1 mondiale ! Une place à laquelle l’Américaine était installée depuis 2013  sans jamais en bouger (186 semaines consécutives, record co-détenu avec Steffi Graf). Une place de n.1 qui vient récompensée une saison assez exceptionnelle de l’allemande. En effet « Angie », a atteint 3 finales de Grands Chelems, a en remporté 2, a gagné 1 autre titre WTA Premier à Stuttgart, et en plus de ça a remporté la médaille d’argent aux Jeux Olympiques. Elle comptabilise en tout 55 défaites et 13 défaites en 2016. Alors oui Serena ne compte que 6 défaites, mais elle n’a joué que 8 tournois cette année ce qui est extrêmement peu et cela ne lui permet pas d’engranger de points au classement. Angelique Kerber devient aussi la 1ère joueuse à gagner les 2 Grands Chelems sur dur depuis Martina Hingis en 1997. A 28 ans Kerber connaît tout simplement la plus belle saison de sa carrière (pour le moment ?)

ob_0215a0_fc-barcelona-v-deportivo-alaves-la-lig.jpg

Angelique Kerber soulève le trophée de l’Us Open pour la première fois.

Un joueur qui connaît ses plus grands succès à 28 ans cela ne vous rappelle pas quelqu’un ? Le gagnant de l’US Open masculin 2016 peut-être ? Eh oui tout comme Angelique Kerber, Stan Wawrinka n’avait jamais atteint une finale de grand chelem avant ses 28 ans, et tous le 2 deux ont remporté leur 1ère finale à l’Open d’Australie. Les similarités se poursuivent encore puisqu’ils gagnent chacun l’US Open 2016. Il s’agit du 3ème Grand Chelem remporté par le Suisse, ce qui est tout simplement phénoménale dans l’ère du Big 4. Car on le sait depuis que le Big 4 domine le tennis mondial (plus de 10 ans maintenant), seuls 3 joueurs qui ne se nomment pas Federer-Nadal-Djokovic-Murray ont réussi à gagner un grand chelem, Del Potro, Cilic et Wawrinka, et ce dernier est donc le seul à avoir réitérer l’exploit plus d’une fois. Mais ce qui est plus surprenant encore c’est qu’il est invaincue en 3 finales de grands chelems et qu’il a battu l’actuel n°1 mondial en finale les 3 fois : Nadal (Australie 2014), Djokovic (Paris 2015), Djokovic (New-York 2016). Vous en voulez encore ? Wawrinka n’a plus perdu une finale depuis juin 2013, depuis son ratio finales gagnées/perdues est de 10-0 ! Cela lui vaut surnom de « l’homme qui a oublié comment perdre ».  On aurait pas dit mieux.

6113619_wawrinka-new_1000x625

Grâce à son revers de plomb Stan Wawrinka est venu à bout de Djokovic 6-7 / 6-4 / 7-5 / 6-3.

Pour vivre ou revivre les meilleurs moments de la finale dames / de la finale messieurs, cliquez sur les liens !

Comments are closed